Suivi des cours d'eau sur le bassin versant du Né

Publié le par Bernard BORDERON

Les dernières « infos » de Laurent Paulhac … Lire la suite.

Bonjour,

Voici quelques infos sur l'état des cours d'eau du bassin du Né (suivi effectué au 1er août) :

Le Né :

Les débits étaient correct en amont de Blanzac (débit >15ls - ls = litre/seconde), puis ils chutent après le moulin de Larmat. Au niveau de Ladiville, le débit est pratiquement nul.

A ce jour, Le Né est en rupture (plus d'écoulement visible) du moulin Grolet à Pont-à-Brac.

Tous les petits affluents sont encore en eau en amont de Blanzac sauf une grande partie de la Font Labre. En cumul cela représente environ 10ls.

De pont-à-Brac à la confluence avec le Beau, Le Né est alimenté par plusieurs petites résurgences situées dans son lit (débit > 5ls).

A partir de la confluence avec le Beau, le Né avait un débit de l'ordre de 45ls au pont de la Magdeleine (Criteuil) et un débit de l'ordre de 130 ls sur l'aval à Salles d'Angles.

En parallèle de son cours principal, plusieurs bras secondaires sont en rupture ou en assec : bief moulin Buisson, bief ml Ladiville, bief ml Devaud, bief ml Bantard et Moreau, bief ml Foucaud et Vieux,

Bras du port de Jappe et Bras des Fontenelles (liste non exhaustive).

Le Beau et ses affluents :

Le Beau amont avait un débit de l'ordre de 5ls, le Condéon amont de l'ordre de 5ls, le Condéon aval de l'ordre de 10ls et le Gabout aval de l'ordre de 20ls. Ce dernier cours d'eau est le principal soutien du Beau en période d'étiage avec les 9 Fonts située à Barbezieux (débit >10ls) situé sur l'aval du Beau. Tous les petits affluents son encore en eau;

Le Beau aval à Verlaine avait un débit > à 40ls. (Niveau d'eau à l'échelle de lecture des débits : 55cm)

Le Collinaud :

Avec un débit supérieur à 5ls sur l'amont est supérieur à 40ls sur l'aval, c'est le principal soutien du Né sur la partie médiane de son cours. Un petit affluent situé au niveau du moulin Tracasse apporte plus de 8ls.

L'Arce :

Avec un débit > à 10ls au niveau du moulin Saugon, le débit chute à mois de 10ls sur l'aval. L'Arce est même en rupture sur son dernier kilomètre. Ses principaux affluents apportent de l'eau : > à 5ls pour le Chaverrut et > à 5ls pour la Rivollée (les 21 sont en amont de l'Arce à Pérignac), > à 5ls pour le Ru de la Faye (partie médiane de l'Arce à Deviat). Le Ru de L'Etang Limot est en rupture (Deviat et Nonac).

La Maury :

La Maury est en rupture ou proche de la rupture sur la majorité de son cours. Certains petits affluents lui assurent des arrivées d'eau qui la maintiennent en eau sur des petits linéaires : C'est le cas de l'Epine (débit > 5ls) à Chillac sur l'amont et le Ru du Maine Bardet (>3ls) sur la partie médiane à Brie sous Barbezieux.

La Maury est asséchée sur du linéaire amont (environ 2 km) situé sur les communes de Berneuil et Challignac et sur sa partie aval, commune de Ladiville. C'est l'affluent du Né qui va subir en premier des étiages sévères.

La Gorre, principal affluent amont de La Maury a un faible débit sur l'amont > 2ls (Poullignac) et est en rupture sur l’aval (Berneuil).

L'Ecly :

Avec un débit sur l'amont < à 5ls, elle est en assec depuis plusieurs semaine sur l'aval (sur environ 2 km de cours d'eau) sur Aubeville et Péreuil.

Le Ruiné :

Il a un débit > 5ls sur l'aval (Péreuil)

La Motte :

Elle a un débit très intéressant à sa source < 8ls à Angeac Champagne qui monte à près de 15ls sur sa partie médiane (Saint Fort).

Autres affluents situés sur le partie médiane du Né :

Les Fontaines Blanches (Lachaise) ont un débit > 5ls, le Ru de Chez Mathé (Barret) > 10ls, La Font de Jaud (Saint Palais) > 3ls.

Autres affluents situés sur le Né aval :

Ces affluents sont très importants pour le soutien du cours principal du Né aval.

Le Ru de Fontimbert aval (Cierzac) : > 5ls

La Font des Chaises aval (Germignac) : > 10ls

Le Pérat amont (Saint Martial) : >10ls, le Pérat aval : > 20ls

Le Biget amont (Coulonges) : > 10ls, Le Biget aval (Celles) : < 8ls

En règle général, les cours d'eau sont, où vont être dans les prochains jours en assec dans la grande zone d'infiltration située autour de Ladiville, Péreuil, Nonaville. Cours d'eau concernés: Ecly aval, Né, Maury et Arce aval.

Vous trouverez prochainement la carte représentative de ses données sur le site internet du bassin du Né.

Pour infos, si vous remarquez des poissons pouvant être encore sauvés dans des poches d'eau dans des zones sensibles, vous pouvez contacter La Fédération de pêche de la Charente pour l'ensemble du Né et ses affluents, seul organisme agréé pour le sauvetage des poissons (la Fédération de pêche de la Charente-Maritime pour certaines communes aval), et/ou leurs antennes locales : les associations de pêche du « Roseau de la Boëme » pour le Né amont et l'Arce; « Le Pécheur Barbezilien » pour le Né médian du Pont des Chintres à Saint Fort, plus le bassin du Beau et ses affluents, La Maury et le Regain; « La Gaule Cognaçaise » pour le Né et ses affluents situés en rive droite, de Saint Fort au fleuve Charente; « La Gaule Jonzacaise » pour le Né et ses affluents situés en rive gauche, de Cierzac au fleuve Charente.

Cordialement,

Laurent Paulhac

Technicien rivière du bassin du Né.

Publié dans Gestion de l'eau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article