Plus qu'un devoir !

Publié le par Bernard BORDERON

Préparation de la prochaine saison de reproduction du brochet.

Préparation de la prochaine saison de reproduction du brochet.

Une bonne frayère à brochet, qu’est-ce que c’est ?

C’est une zone inondée qui comporte une grande variété d’espèces végétales, recouverte de 20 à 80 cm d’eau, et dont le niveau reste stable pendant 45 à 60 jours. C’est un endroit où les poissons vont se reproduire : la végétation immergée sert en effet de support pour les œufs et les larves de poisson. Les alevins se nourrissent de larves de plancton, dont le développement est plus important dans une eau peu profonde.

La solution consiste donc à recréer un endroit propice à la reproduction, en aménageant des frayères.

Riches en végétation et ouverts au rayonnement lumineux.

Riches en végétation et ouverts au rayonnement lumineux.

« Le Pêcheur Barbezilien » remercie la Fédération de Pêche de la Charente pour la location d’une mini pelle, les agents de la Fédération, ainsi que son stagiaire, les techniciens du SBV du Bassin du Né et les propriétaires pour les autorisations de travaux. On n’oubliera pas les bénévoles de l’Association qui ont fourni un travail appliqué et efficace sous la directive de Jérémy et Patrice.   

Patrice aux manettes !

Patrice aux manettes !

Nous sommes le 29 septembre 2020, c’est parti pour refaire l’entrée de la frayère, afin de favoriser le passage des géniteurs.

La connexion hydraulique de l’annexe avec le cours d’eau était devenue insuffisante. L’accumulation de sédiments devenait un problème. Un désencombrement par curage était nécessaire, justifiant cette intervention.

Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain
Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain
Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain

Réunion de chantier ( photo du centre) "Attention à ne pas en faire de trop !" dit Alain

Afin de suivre l’efficacité de la reproduction et de comptabiliser les géniteurs, un piège va être adapté aux dimensions du pont-cadre remplaçant ainsi l'ancien. Cette opération est assurée par les agents de la Fédération lors de la période de migration du brochet (suivi de la frayère).

Il ne faut pas oublier le pont-cadre pour favoriser l’entrée des brochets dans le piège.
Il ne faut pas oublier le pont-cadre pour favoriser l’entrée des brochets dans le piège.Il ne faut pas oublier le pont-cadre pour favoriser l’entrée des brochets dans le piège.

Il ne faut pas oublier le pont-cadre pour favoriser l’entrée des brochets dans le piège.

Une frayère à brochet a besoin de végétation au sol pour être attractive. Pour avoir de la végétation il est nécessaire de créer ou de recréer des puits de lumière, mais pas n’importante comment. Nous avons écouté les conseils de Jérémy et de Patrice, agents de la Fédération qui avaient préparé l’action sur le terrain et délimité le long des berges les coupes à faire.

La végétation au sol doit être adaptée, les graminées sont préférables.

Un milieu fermé donc ombragé ne sera pas propice au développement de la végétation. Il y en aura même de moins en moins.  

L’ouverture de ces puits de lumière est faite par débroussaillage et bûcheronnage. Ces actions ont pour but de contrôler la végétation, mais pas de l’éliminer. Elles doivent être douces et progressives. C’est pourquoi « Le Pêcheur Barbezilien » préfère intervenir plus souvent à une période favorable sur une petite surface.

 

 

Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.
Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.

Contrôle de la végétation par élagage et débroussaillage.

Des photos ... quelques jours après les travaux.
Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.
Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.
Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.Des photos ... quelques jours après les travaux.

Des photos ... quelques jours après les travaux.

Le site doit offrir des supports végétaux aux œufs adhésifs, puis aux pro-larves.

Si la présence de végétation semble indispensable pour sa reproduction, le brochet fait preuve d’un certain opportunisme dans le choix du substrat. Il recherche de préférence :

  • une végétation terrestre submergée de type graminoïde,
  • ou une végétation de type hélophyte (qui se développe les pieds dans l’eau).
  • ou de type hydrophyte (qui se développe totalement dans l’eau pour les espèces résistantes au froid).

On peut ainsi citer les phragmites, les carex, les joncs, les iris, les presles, les menthes, les élodées …

Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.
Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.
Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.

Zone de frayère à brochet en période estivale ; un assec très important qui permet le développement d'une végétation terrestre dense : autant de bons supports de reproduction au printemps prochain lors des crues.

Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.
Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.
Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.

Quelques plantes présentent sur le site : Carex, menthe, phragmite, iris.

Des zones trop ombragées pour le développement de la végétation qui feront surement l’objet de prochains travaux !Des zones trop ombragées pour le développement de la végétation qui feront surement l’objet de prochains travaux !

Des zones trop ombragées pour le développement de la végétation qui feront surement l’objet de prochains travaux !

La fréquence de submersion et la durée de submersion sont souvent insuffisantes. La hauteur d'eau optimale dans une frayère à brochet se situe entre 20 cm et 1 m. Elle doit être maintenue durant au moins un mois et demi, voire deux mois. Cette frayère est équipée de bastaings en amont ou en aval du pont-cadre suivant le positionnement du piège. Ce qui permet d’optimiser la hauteur d’eau après la période de ponte.

La frayère n’attend plus que l’eau pour accueillir ses brochets.
La frayère n’attend plus que l’eau pour accueillir ses brochets.La frayère n’attend plus que l’eau pour accueillir ses brochets.

La frayère n’attend plus que l’eau pour accueillir ses brochets.

Plus qu'un devoir !Plus qu'un devoir !

Source pour rédiger cet article.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article